Partez à la rencontre du charmant village d'Annoisin-Chatelans au nord-ouest des Balcons du Dauphiné. En flânant dans ses ruelles, vous y découvrirez notamment les traditionnelles couvertures de lauzes typiques de l’Isle Crémieu.
1. Le patrimoine d'Annoisin-Chatelans

– Le cimetière civil : aménagé en 1863

– La croix du jubilé : installée en 1851 lors d’un jubilé du Pape Pie IX qui accordait pour un an une indulgence plénière aux croyants.

– L’église paroissiale : cet édifice médiéval a été plusieurs fois restauré au cours des siècles.

– La maison dite le « Domaine de la Tour » : construite au XVIe siècle.

– Le monument aux morts de la Grande Guerre : érigé en 1921.

– Sans oublier, le site typique d’éperon barré de la Devend et la Larinaz et Charbonnier : répertorié à l’inventaire des monuments historiques, il a permis la découverte d’une tombe à épée antique unique sur le territoire.

– Ne manquez pas d’ouvrir les yeux pour admirer les nombreux fours à pains et les lavoirs de la commune.


2. La lauze et son musée à Annoisin-Chatelans

La plupart des maisons d’Annoisin-Chatelans sont encore coiffées de toits en lauze. Ces pierres plates, utilisées pour couvrir les bâtiments, sont empilées avec précision, imposant un poids conséquent sur les charpentes : jusqu’à 500kg/m² !
Leur surnom “coupe-feu” n’est pas choisi au hasard, car cette construction ancestrale était une barrière efficace contre la propagation des incendies de maisons en maisons. Ces toits, véritables gardiens du temps, sont également appréciés pour leur longévité exceptionnelle pouvant défier les siècles.
Située au bord du plateau de l’Isle Crémieu, la lauze d’Annoisin-Chatelans présente une particularité unique : une teinte orangée, résultat de sa richesse en fer. Une véritable œuvre d’art naturelle que vous pouvez découvrir en vous arrêtant au musée de la Lauze, à l’Auberge de Larina. Une invitation à plonger dans l’histoire de cette pierre emblématique.


3. La principale fête de Annoisin-Chatelans

En avril, ne manquez pas la fête de la transhumance !

Vous y trouverez notamment un marché proposant de délicieux produits locaux et de l’artisanat. Vous pourrez également participer à la balade de la transhumance, prétexte à découvrir une foisonnante biodiversité.


4. L’anecdote de Annoisin-Chatelans : “Le Tort Tue”

« Il y a des gens tellement attachés à leur pays qu’ils n’en sont jamais sortis. Sur le chemin qui le ramenait au village, le père Liloupo (par respect pour cet homme que sa terre n’a pas enrichi, et en mémoire de cette tortue, nous ne divulguerons pas son véritable nom) d’Annoisin-Chatelans rencontre et raconte à son voisin l’aventure extraordinaire qu’il venait de vivre. Il venait de terrasser avec difficulté et à coups de bâton un « monstre », pas bien gros mais une montre quand même ! Piqués dans leur curiosité, les voisins se rendirent sur les lieux de l’épique bataille pour trouver les restes d’une pauvre tortue en miettes. Cette histoire véridique s’est passée il y a quelques années, une tortue avait eu le tort de rencontrer le père Liloupo qui voyait une torture pour la première fois de sa vie. Et c’est bien connu, le tort tue. »*

*MARSICO, Edigio ; JUNGERS, Didier. Isle Crémieu et le Pays des Couleurs. Edition Association Edith et moi. Collection Fortunes de Terre, Edigio Marsico, ISBN 2-9520859-0-0, 11/2023
Nous parlons : Français

Thèmes

  • Patrimoine historique
  • Patrimoine religieux
  • Mémorial
  • Ville / Village
  • Lavoir
  • Four à pain
  • Calvaire et croix
  • Eglise

Visite

Prestations visite individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Ouverture

Horaires d'ouverture du 01 janvier au 31 décembre 2024
LundiOuvert
MardiOuvert
MercrediOuvert
JeudiOuvert
VendrediOuvert
SamediOuvert
DimancheOuvert

Tarifs

Gratuit

Prestations

Équipements

  • Aire de jeux
  • Parking
  • Parking gratuit

Offres liées

Sur place…

Adresse

38460 Annoisin-Chatelans
Comment m’y rendre ?

Ce contenu vous a été utile ?