Bienvenue à Creys-Mépieu, commune située à l’est des Balcons du Dauphiné en Nord-Isère. Découvrez ses édifices en pierre dans un écrin de nature dont la réserve naturelle régionale des Étangs de Mépieu.
1. Creys-Mépieu et son patrimoine

– L’église de Creys : construite au XIXe siècle dans un style néo-gothique, cette église dédiée à Saint-Maurice a remplacé l’ancienne église romane présente sur la commune depuis au moins le Xe siècle. On retrouve à l’intérieur la chapelle du Sacré-Coeur et ses magnifiques vitraux de Moullot, un peintre verrier de Grenoble, ainsi que des boiseries remarquables réalisés par le menuisier Cottaz de Dolomieu.

– L’église de Mépieu : sa date de construction est inconnue. Néanmoins on sait qu’elle existait déjà au XIIIe siècle. En 1854, un projet de reconstruction de l’église en un style néo-gothique lui donne la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.

– Le château de Mérieu (site privé) : situé à l’entré du défilé de Malarage, cet édifice dont l’origine remonte au XIIe siècle, est inscrit au titre des monuments historiques. Sa position en faisait un point stratégique pour surveiller la navigation sur le Rhône.

– Le château de Pusigneu : de ce château dont la date de construction n’est pas connue, fortement endommagé à la Révolution, il ne reste aujourd’hui que les ruines de son pigeonnier.

– La chapelle de Malville (site privé) : construite au XVe siècle, elle est dédiée à sainte Anne.

– Le patrimoine vernaculaire : une lavoir couvert et un four par hameau, mais aussi de nombreuses fontaines.

– Les toits à mantelure : ils possèdent une série de dalles disposées comme des escaliers au-dessus du mur pignon. Ces dalles, qui dépassent du toit, sont aussi appelées “manteaux” ou “couvertines”. Elles servaient à protéger les murs de la maison contre l’humidité et les incendies, une précaution importante à l’époque où les toits étaient faits de chaume. Raison pour laquelle, elles dépassent de chaque côté du toit. Au sommet, on peut observer un morceau de silex en forme de pain de sucre, nommé “charvet rond” ou “chaveyron”, qui ajoute une touche finale originale à ces toits. Le toit de l’ancienne école des garçons et de l’ancienne maison des sœurs, place de l’église de Mépieu, en sont de bons exemples.

– Le patrimoine industriel : la centrale de Creys Malville. C’est à partir de 1975 que commence la construction controversée de la centrale nucléaire. En 1988 il est décidé l’abandon de ce projet. En 1999 commence le démantèlement de la centrale qui devrait s’achever d’ici 2026. Des ateliers et visites thématiques sont proposés régulièrement pour les enfants. Il est possible de la visiter sur réservation auprès de EDF Site Nucléaire Creys Malville.

– La légende de la Dame Blanche de Piffon : on raconte qu’“elle hantait le chemin de Piffons, entre Faverges et Mépieu, dès la tombée de la nuit. Si vous la rencontriez, elle vous demandait de l’aider à tordre un drap, ce qui était impossible à réaliser car elle tournait toujours dans le même sens que vous ! Pour rien au monde, les jeunes filles n’auraient emprunté de nuit le chemin de Piffons !” *

2. Creys-Mépieu, côté nature

– La Réserve Naturelle Régionale des Étangs de Mépieu** : la succession de milieux humides et de milieux secs, typique du territoire, permet d’avoir une richesse impressionnante de vie (85 habitats, 650 espèces de plantes, 185 espèces d’oiseaux). On compte notamment des espèces rares comme la tortue cistude, la rainette verte ou encore la pulsatille rouge.
Le site peut être découvert grâce à un sentier pédagogique de 2km. N’oubliez pas de vous munir du livret pédagogique*** !
Le site compte plusieurs points panoramiques comme le promontoire de Potet aussi appelé “Roche de Cormier” qui offre une vue plongeante sur le Grand Étang et l’église de Mépieu (station 5 du livret pédagogique).
La réserve est gérée par l’Association Lo Parvi qui propose régulièrement des animations sur site.

– Le circuit routier “Au fil du Rhône” (53km)** : vous permettra d’en apprendre plus sur le Rhône et la cohabitation des habitants avec lui. Creys-Mépieu se situe sur l’étape 3.


3. Les fêtes à ne pas manquer : la fête de la musique tous les 21/06 au stade Bracon et la fête médiévale, chaque année au mois de juin. Au programme : marché médiéval, jeux médiévaux, archerie, campements, spectacles toute la journée et spectacle de feu !



* Groupe archéologie et histoire de Morestel et sa région, Creys-Mépieu – Son histoire, son patrimoine, p11

** Des animations sont régulièrement organisées dans les ENS du territoire. Renseignements et inscriptions auprès de l’Office de tourisme des Balcons du Dauphiné.

*** Renseignements auprès de l’Office de tourisme des Balcons du Dauphiné.
Nous parlons : Français

Thèmes

  • Patrimoine historique
  • Château
  • Fontaine
  • Four à pain
  • Lavoir
  • Pigeonnier
  • Ville / Village
  • Patrimoine religieux
  • Chapelle
  • Eglise

Visite

Prestations visite individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Ouverture

Horaires d'ouverture du 01 janvier au 31 décembre 2024
LundiOuvert
MardiOuvert
MercrediOuvert
JeudiOuvert
VendrediOuvert
SamediOuvert
DimancheOuvert

Tarifs

Accès libre.
Gratuit

Prestations

Équipements

  • Aire de jeux
  • Aire de pique-nique
  • Parking
  • Parking gratuit

Offres liées

Sur place…

Adresse

38510 Creys-Mépieu
Comment m’y rendre ?

Ce contenu vous a été utile ?