Explorez les Avenières Veyrins-Thuellin au sud-est des Balcons du Dauphiné. Ici se rencontrent tradition du tissage de la soie, Réserve Naturelle Nationale du Haut Rhône Français, parc de loisirs Walibi et légende du bandit Ginot !
1. Les Avenières Veyrins-Thuellin et son patrimoine

– Le château de Thuellin (propriété privée) : vous l’apercevrez peut-être au détour d’une balade. Ce château a un passé historique fascinant : réquisitionné par l’armée allemande en 1940, il a ensuite servi de refuge au maquis. Et saviez-vous que son ancienne propriétaire n’était autre que Madame Beyle, la sœur de Stendhal ?

– 1, 2, 3 et 4 églises ! L’église de Buvin, celle de Thuellin, l’église de Veyrins, et bien-sûr l’église Saint-Pierre des Avenières. Chacune a sa propre histoire à raconter ! À noter que l’église des Avenières est désormais fermée au public pour des raisons de sécurité. En effet, construite sur sol instable, elle menace de s’effondrer.

– Le lavoir à Veyrins : outre sa fonction première, il accueillait chaque automne le grand alambic, embaumant l’air d’une odeur de marc.

– Un ancien couvent : les religieuses de la Providence y ont dirigé l’École Libre pour filles jusqu’en 190

– Un pressoir qui témoigne du passé viticole de la commune.



2. Les Avenières Veyrins-Thuellin côté nature

La commune est l’une des 13 communes couvertes par la Réserve Naturelle Nationale du Haut Rhône Français : un espace protégé de 1707 hectares s’étendant sur 26 km le long du Rhône.

– Le sentier Envirhôna : pour une expérience immersive, suivez ce parcours de 3,5 km qui vous permet grâce à des bornes ludiques de découvrir la faune et la flore alluviales en famille.

– Les sorties kayak : pour ceux qui préfèrent une sortie rafraichissante, réserver cette activité à la découverte du Rhône et de ses lônes qui sont proposées chaque été.

– ViaRhôna : rejoignez cet itinéraire cyclable goudronnée grâce à une liaison cyclo de 5km depuis la commune.


3. Les Avenières Veyrins-Thuellin et le commerce de la soie

Au XXe siècle, le tissage de la soie a prospéré essentiellement grâce aux commandes venant des soyeux lyonnais. Un commerce florissant qui a façonné le village et dont témoignent aujourd’hui les entreprises Hexcel et Mermet spécialisées dans le tissage de la soie, une tradition aussi douce que durable !


4. Les Avenières Veyrins-Thuellin et son parc d’attraction Walibi !

C’est aussi le lieu parfait pour ceux qui aime s’amuser : 34 attractions à découvrir dont 21 accessibles dès 90cm. 3 univers thématiques, 11 restaurants et points de vente à emporter. Sensations fortes garanties pour les petits comme pour les grands !


5. Contrebande et bandit Ginot aux Avenières Veyrins-Thuellin !

Les amateurs de petites histoires croustillantes ne seront pas en reste car la contrebande était très active dans la commune au XIXe siècle. Aujourd’hui, seul un bâtiment témoigne de ce passé qui n’est autre que l’ancienne caserne des douaniers successivement habitée par trois familles. À cette époque, la Savoie n’était pas encore française et la commune, grâce à sa proximité avec le Rhône, était un terrain de jeu idéal pour les contrebandiers. Les lônes et les marais, connus seulement des habitants, offraient des cachettes parfaites.

On retient le nom du « Bandit Ginot dont l’histoire raconte qu’à l’instar de Mandrin, il avait un petit côté Robin des Bois. On se raconte de veillée en veillée les aventures de ce brigand, en passant un peu vite, sur ses plus graves forfaits. Voici l’une de ces histoires, rapportée par Mademoiselle Girerd. Dans une ferme près de Saint Didier d’Aoste, deux personnes âgées pleuraient devant leur cheminée où le feu se mourait. Elles ne pouvaient plus payer la somme demandée par le propriétaire des lieux qui allait prochainement les chasser. Ginot qui passait par là, s’arrêta et leur demanda la cause de leur ennui. Emu, il leur donna les 50 écus manquants, avec la consigne de faire venir le propriétaire à la tombée de la nuit, à huit heures exactement. Quand celui-ci repartit avec l’argent, Ginot l’arrêta en chemin afin de récupérer son « prêt ». Les aventures du bandit Ginot prirent fin brutalement ; il fut arrêté et condamné à être guillotiné à Lyon sur la place publique. Le jour de la sentence, il s’adressa à la foule présente : « Si quelques personnes des Avenières sont ici, qu’elles s’approchent, je leur indiquerai où j’ai caché ce qu’il me reste ». Mais aucun des curieux ne s’approcha. Et le mystère entoure Les Avenières : il y aurait quelque part dans la région, un endroit gardé secret où repose encore le trésor de Ginot… ».*

*MARSICO, Edigio ; JUNGERS, Didier. Isle Crémieu et le Pays des Couleurs. Edition Association Edith et moi. Collection Fortunes de Terre, Edigio Marsico, ISBN 2-9520859-0-0, 11/2023
Nous parlons : Français

Thèmes

  • Patrimoine historique
  • Patrimoine religieux
  • Château
  • Ville / Village
  • Lavoir
  • Pressoir
  • Couvent
  • Eglise

Visite

Prestations visite individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Ouverture

Horaires d'ouverture du 01 janvier au 31 décembre 2024
LundiOuvert
MardiOuvert
MercrediOuvert
JeudiOuvert
VendrediOuvert
SamediOuvert
DimancheOuvert

Tarifs

Gratuit

Prestations

Équipements

  • Parking
  • Parking gratuit
  • Aire de jeux
  • Aire de pique-nique

Offres liées

Sur place…

Adresse

38630 Les Avenières Veyrins-Thuellin
Comment m’y rendre ?

Ce contenu vous a été utile ?