Site et monument historique
à Saint-Hilaire-de-Brens

Saint-Hilaire-de-Brens

Découvrez la commune de Saint-Hilaire-de-Brens au sud des Balcons du Dauphiné., dans le nord Isère. Le château de Montplaisant et l’église sont les principaux monuments de ce village traversé dans sa partie basse par la voie verte.
1. Saint-Hilaire-de-Brens et son patrimoine

– L’église paroissiale Saint-Hilaire : datant sans doute du XIVe siècle, l’église a été agrandie au XVe siècle avec la chapelle Saint-Benoît. La majeure partie de l’édifice actuel date de la deuxième moitié du XIXe siècle, avec des restaurations notables comme l’exhaussement du clocher. Le portail, datant de 1900, et le clocher restauré en 1905 après un dommage par la foudre, ajoutent à la richesse historique de cette structure.

– Le château de Montplaisant (site privé) : c’est un ensemble fortifié dont l’histoire architecturale s’étend du XIIIe au XVIIe siècle. Ce site protégé se distingue par sa chapelle du XVe siècle, ornée de décors peints classés et récemment restaurés. L’architecture du château, formant un quadrilatère autour d’une cour intérieure, présente des caractéristiques distinctives comme une tour carrée et une galerie couverte. La construction en petits moellons de calcaire et les encadrements de baies en pierre de taille témoignent de l’importance de la taille de pierre dans la région. La chapelle, avec ses peintures murales, et les façades et toitures du château sont classées aux monuments historiques, soulignant ainsi leur valeur culturelle et historique. Le château a été le témoin de l’influence de la famille de Loras depuis le début du XIVe siècle, marquant l’histoire locale à travers les conflits féodaux et les alliances politiques.

– La « pierre femme » : ce bloc erratique impressionnant situé sur les hauteurs de Saint Didier, marque la limite du village avec Vénérieu.

– Le patrimoine vernaculaire : découvrez les murs en pierres, les toitures en lauzes, les fours et les lavoirs qui témoignent du riche passé des tailleurs de pierre et des usines à chaux.
Les tailleurs de pierre locaux extrayaient et travaillaient la pierre naturelle de la région pour construire des habitations, des murs de soutènement, des édifices publics et des éléments décoratifs.
Les usines à chaux de Saint-Hilaire-de-Brens ont joué un rôle important dans l’approvisionnement en matériaux de construction pour la région. La chaux produite ici est utilisée dans la construction de nombreuses maisons, trottoirs et ponts, notamment à Lyon.


2. Saint-Hilaire-de-Brens côté nature

– La voie verte : cette voie, dédiée uniquement à la mobilité douce est aménagée sur une partie du tracé de l’ancien chemin de fer de l’Est Lyonnais. Elle offre 18 km de pleine nature aux cyclistes et aux randonneurs entre Crémieu et Arandon et se connecte à la Viarhôna pour les amateurs de grande distance.

– L’aire de pique-nique : idéal pour une pause déjeuner au grand air en famille ou entre amis au cœur du village.
Nous parlons : Français

Thèmes

  • Patrimoine historique
  • Patrimoine religieux
  • Château
  • Ville / Village
  • Lavoir
  • Four à pain
  • Eglise

Visite

Prestations visite individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Ouverture

Horaires d'ouverture du 01 janvier au 31 décembre 2024
LundiOuvert
MardiOuvert
MercrediOuvert
JeudiOuvert
VendrediOuvert
SamediOuvert
DimancheOuvert

Tarifs

Gratuit

Offres liées

Sur place…

Adresse

38460 Saint-Hilaire-de-Brens
Comment m’y rendre ?

Ce contenu vous a été utile ?