C’est par un dimanche ensoleillé et chaud que l’envie nous prend d’enfourcher les vélos électriques pour aller découvrir cette fameuse « Voie Verte » dont on entend beaucoup parler aux Balcons du Dauphiné…

Ni une, ni deux, casquette sur la tête, lunettes de soleil sur le nez, crème solaire largement étalée sur la peau et baskets aux pieds, c’est parti !

9h00 : départ de Crémieu

Première étape : le parking ! Après avoir atteint le cour Baron Raverat (the Champs Élysées de la cité médiévale de Crémieu), puis emprunté la rue des Capucins qui passe devant l’hôtel La Batisse, nous arrivons directement sur un parking aménagé avec quelques places à l’ombre des arbres (ouf !). La voiture est bien garée, les pieds sur les pédales dans les starting blocks, direction la Voie Verte juste au dessus de nos têtes…

Les premiers kilomètres à l’ombre des arbres…

Nous commençons doucement mais sûrement : sans aide électrique et sous la fraîcheur de la végétation… Après avoir roulé sur plusieurs petits ponts aménagés, croisé des marcheurs et autres sportifs à pieds (« Bonjour »), nous passons aux pieds des gorges de la Fuza avant d’entrer dans les bois (« Bonjour »). Une atmosphère des plus agréables au bord d’un ruisseau, à écouter les bruits de l’eau et des oiseaux… On découvre ensuite de jolis et étroits passages (à deux, ça ne passe pas !) et là… Waouh ! Nous entrons dans une arche végétale naturelle magnifique, dont le jeu de lumière avec les rayons du soleil et la légère brise nous émerveille… Pause photo oblige (« Bonjour »), mais « Zou ! » : on a encore de la route, il faut continuer…

Crémieu, c’est déjà fini… Direction Trept !

Quelques mètres plus loin, après avoir traversé prudemment et longé la D517 derrière une haie de végétation qui nous fait littéralement oublier la route, nous nous engouffrons à nouveau dans les bois. Ici, la Voie Verte se fait plus large. Des amies se baladent (« Bonjour »), des enfants apprennent à faire du vélo (« Bonjour »), des maris distancent leurs femmes (oups, est-ce qu’on doit le dire ?)…

Arrivés devant le renommé restaurant « Le Bois Joli » (les grenouilles chez Solange !), nous traversons le rond-point de la gare et continuons notre route à la fraîch’ jusqu’au village de Trept… Cadre toujours agréable et panorama surprise sur les Balcons du Dauphiné !

10h15 : la pause s’impose

Après avoir traversé le bas du village de Trept, avoir admiré la château de Serrières de loin, être passés devant le camping des 3 lacs du Soleil et guidés par nos estomacs, nous décidons un arrêt au stand : arrivés à Sablonnières, nous sortons de quelques mètres de la Voie Verte pour acheter des gourmandises salées et sucrées à la boulangerie de l’Ancienne Gare (« Bonjour »). Bonne ou mauvaise idée, il nous tarde maintenant d’arriver au bout du tracé pour pouvoir les manger !

10h30 : dernière ligne droite !

Nous attaquons maintenant les derniers kilomètres de la Voie Verte : l’ombre se fait un peu plus rare, le tracé plus droit… Mode électrique activé pour soulager un peu les jambes. Et d’un coup, on ne l’avait pas vu venir, c’est déjà la fin ! Nous sommes arrivés à la jonction de la Voie Verte avec la ViaRhôna, qui vous emmène en direction de Morestel (à droite) ou de la Vallée Bleue (tout droit).

Pour nous, ce sera tout droit ! Nous avons décidé de prolonger de quelques mètres la balade jusqu’à l’étang de Fongeau pour la pause pique-nique tant attendue. Des pêcheurs (« Bonjour »), des familles (« Bonjour ») et des cyclistes (« Bonjour ») ont eu la même idée… Mais heureusement il y a de la place pour tout le monde !

11h30 : et si on rentrait ?

C’est pas l’tout, mais la voiture nous attend à Crémieu… C’est parti pour la même, dans l’autre sens !
Arrivée estimée : 13h30 avec le mode Turbo activé.


Bilan de la matinée : 100% statisfaits !

Une très belle expérience !
Vous l’aurez compris : vous direz « Bonjour » moultes fois dans la journée (à la fin, vous ne vous en rendrez même plus compte), vous profiterez de la fraîcheur des bois, vous découvrirez des monuments sur votre route, vous pourrez même venir en aide à ceux qui auront eu la malchance de crever sur le chemin (c’était notre B.A. du jour !)… Un moment à partager en couple, entre amis ou en famille : niveau facile garanti ! Car oui, même sans vélo électrique, c’est possible : il faudra juste compter un peu plus de temps ou bien réduire les kilomètres grâce aux parkings que vous trouverez le long de la Voie Verte (à Trept et Sablonnières).


Office de Tourisme des Balcons du Dauphiné – Fanny Bailly

L’Office de Tourisme vous propose gratuitement une carte spéciale « vélo » sur laquelle vous retrouvez le tracé de la Voie Verte, de la ViaRhôna et de tous les sites à visiter à moins de 4 km de ces voies cyclables. Des infos pratiques vous aiguilleront également.

Cette carte est disponible en version papier dans les 4 Bureaux d’Information Touristique de l’Office de Tourisme.

À propos de Fanny

Grande gourmande, ayant toujours une bonne raison d'être dehors et adepte de travaux manuels (vive le bricolage), je ne manquerai pas de vous partager mes découvertes gustatives et autres activités de nature !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu