C’est sur l’Espace Naturel Sensible (ENS) de l’étang de Gôle, à Montcarra, que nous embarque notre guide nature du jour, Joanny…

Au programme : observation des espèces présentes sur le site, explications sur l’histoire du lieu et des actions engagées pour le protéger… C’est parti pour un tour d’1,8km autour de l’étang !

Rendez-vous avec vue !

Arrivés au lieu de rencontre, sur le parking de l’église de Montcarra, nous prenons quelques minutes pour observer le panorama. Outre la beauté de la vue, ce moment nous permet de comprendre le paysage face à nous. On apprend en effet, à l’aide d’un jeu ludique basé sur les formes et les couleurs, qu’il peut être assez simple de connaître à distance les espèces d’arbres présentes ou bien de prendre conscience de la multitude de couleurs qu’on ne verrait pas en un simple coup d’oeil… Il suffit de prendre le temps de regarder ce qui se présente face à nous.

En route pour l’étang…

C’est par un chemin entre les maisons d’habitations et les champs que nous accédons directement à l’étang. Mais avant, premier arrêt à la vue d’une colonie d’oiseaux tourbillonnant dans le ciel au dessus de l’église… Des hirondelles, c’est sûr ! Manqué, nous sommes surpris d’apprendre que ce sont en fait des martinets. Avec un corps plus allongé, des ailes plus fines et longues et une queue en V, ils sont souvent confondus. Rien de mieux qu’un dessin comparatif pour éclaircir tout ça et ne plus s’y tromper !

À l’approche de l’étang, nous avons d’ores-et-déjà pu observer de nombreuses espèces de la faune locale…

Parmi les 300 espèces recensées, vous aurez peut-être la chance vous aussi d’observer des tortues cistudes d’Europe, des salamandres tachetées, des crapauds sonneurs à ventre jaune, des martins pêcheurs, des faucons hobereau, des pics vert…

Direction les sous-bois et le lavoir… à l’ombre !

À la recherche de fraîcheur pendant l’été : nous n’arrêtons pas de le répéter, c’est sur les Espaces Naturels Sensibles qu’il faut aller ! À peine entrés dans les sous-bois, nous profitons de l’atmosphère humide pour observer des traces de passage de nos amis les blaireaux… Et vous, sauriez-vous les reconnaître ?!

C’est après quelques minutes de marche que le sentier débouche sur l’ancien lavoir en pisé, utilisé jusque dans les années 1970. Nous remarquons immédiatement la présence de nombreuses libellules bleues et d’autres marrons qui volent et savourent la présence de la rivière… Plouf ! Mais qu’est ce que c’est ce bruit ? Il y a là une petite coquine qui s’est empressée de se cacher dans l’eau, sous les feuilles : une grenouille verte !

Le temps de prendre quelques photos, et nous repartons aussitôt pour ne pas déranger davantage les occupants du lieu…

Pause à la mare pédagogique

Office de Tourisme des Balcons du Dauphiné – Fanny Bailly

Sur notre chemin, nous découvrons, cachés au milieu des arbres, une mare pédagogique et son ponton aménagé en bois. Cette mare a été créée pour apporter de la biodiversité au site et permettre l’observation des espèces (à condition de s’approcher en silence et de patienter quelques minutes…). Les amphibiens y vivent comme des rois (pensée pour cette grenouille rousse qui était en pleine séance de bronzage et qui n’a pas bougé d’une patte !).

C’est le moment où notre guide nature dégaîne ses outils : un tamis et un aquarium ! Et hop, en un coup de tamis dans l’eau, les petites bêtes apparaissent et sont plongées dans le mini aquarium pour se laisser observer…

Retour au point de départ (bien accompagnés)

Le tour de l’étang est fini, il est déjà l’heure de rentrer… Nous ne savons pas si la famille cygne a ressenti notre tristesse ou si c’est un pur hasard, mais nous avons eu la chance d’être raccompagnés par Maman, Papa et leurs 5 petits. Et petite cerise sur le gâteau, nous avons eu droit au vol du héron pourpré au dessus de l’étang ! Héron plus difficilement observable que son cousin le héron cendré… De quoi nous redonner le sourire et l’envie de revenir !

Le saviez-vous ?

Les cygnes de l’étang de Gôle font partie intégrante de la vie des Montcarradiauds (habitants de Montcarra). Lors d’une récente remise en eau de l’étang, le sort des futurs cygneaux (bébés cygne) était dans l’esprit de tous : attention aux oeufs !

Le bilan

Cette découverte privilégiée avec notre guide « chouchou », Joanny, est un des quelques avantages dont on bénéficie en tant que membre de l’équipe de l’Office de Tourisme des Balcons du Dauphiné ! C’est pour nous l’ocassion de découvrir les sites du territoire, les voir évoluer et vous renseigner au mieux…
Pour vous faire une idée, chaque sortie procure les mêmes effets qu’un massage du corps de deux heures, une sieste de 30 minutes ou encore un week-end « déconnecté »… Autant vous dire que nous n’y renoncerons pas !

Voici maintenant les options qui s’offrent à vous : participer à une animation ENS avec une guide nature ou bien choisir de découvrir le site en autonomie avec le livret de découverte à télécharger juste ci-dessous.

À propos de Fanny

Grande gourmande, ayant toujours une bonne raison d'être dehors et adepte de travaux manuels (vive le bricolage), je ne manquerai pas de vous partager mes découvertes gustatives et autres activités de nature !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu